counter for wordpress

communiqué du PS sur le conflit Palestien

17 Mai 2018 | Par | Catégorie: En-tête, Internationale

Communiqué de Presse de la Fédération du Nord du Parti socialiste

Le transfert de l’Ambassade des Etats Unis en Israël de Tel Aviv vers Jérusalem a engendré des heurts violents entre l’armée Israélienne et des manifestants palestiniens venus dire leur colère vis-à-vis de ce transfert d’ambassade et crier leur désespoir face à la situation dans laquelle la Palestine (et la bande de Gaza en particulier) est aujourd’hui enfermée.
Pour contenir les manifestants et leur colère, l’armée Israélienne n’a pas hésité à tirer à balles réelles sur la foule provoquant plus de 50 morts et 2000 blessés parmi les manifestants palestiniens.
La fédération du Nord du Parti Socialiste condamne ces violences, condamne les décisions des autorités civiles et militaires israéliennes qui ont permis ces tirs délibérés sur des civils Palestiniens et condamne l’irresponsabilité du Président des Etats Unis pour avoir décidé unilatéralement le transfert de son ambassade à Jérusalem provoquant l’embrasement de ces derniers jours. (Rappelons que le plan approuvé par l’ONU en 1947 prévoyait que Jérusalem soit placée sous contrôle international et que L’ONU estime, aujourd’hui, que les ambassades ne doivent pas résider à Jérusalem en attendant que le statut de la ville soit réglé par des négociations entre les parties palestinienne et israélienne.)
`
Comme elle semble loin la poignée de main entre Itzhak Rabin et Yasser Arafat tenues sous l’oil bienveillant de Bill Clinton. Malheureusement, les dirigeants palestiniens, israéliens et américains d’aujourd’hui n’ont plus la grandeur de leurs illustres prédécesseurs ; Mais les peuples Israéliens et Palestiniens ne sont pas, eux, si différents de ce qu’ils étaient il y a 25 ans et nous ne confondons pas le peuple Israélien avec ses dirigeants comme nous ne confondons pas le peuple palestinien avec les siens. Ces peuples n’aspirent à rien d’autre qu’à la paix et au développement et tous les voies et moyens qui entrouvrent un espoir d’apaisement au proche orient doivent être explorés et soutenus.
Nous appelons le Président de la République Française et son gouvernement ainsi que la Commission Européenne et son président à adopter, au-delà des condamnations verbales, les mesures nécessaires pour marquer leur refus de tels agissements et porter la voie du dialogue et de la paix dans cette région du monde.
Message envoyé par

Laisser un commentaire